Ilia Karadjov, flûte et saxophone


Biographie

Ilia Karadjov, de parents Bulgares, est né à Berlin en Allemagne. Il est le neveux du plus fameux violoniste bulgare Vasco Abadjiev qui mourut 1978.

Il faisait des études dans les matières Musique et Musicologie. Il étudiait les instruments de flûte et saxophone dans sa ville natale à l’Université des Arts de Berlin.

Ilia Karadjov participait à de nombreux ateliers de flûte suivant des cours des professeurs fameux de flûte allemand et anglais: Karl-Heinz Zöller (Hambourg), Eckart Haupt (Dresde), Dr. Richard Müller-Dombois (Detmold), Trevor Wye (Grande- Bretagne). Avec le saxophone, il faisait partie dans l'atelier du professeur français de saxophone Jean-Marie Londeix à l’Université des Arts de Berlin.

De 1990 à 2000, il était flûtiste et saxophoniste (Alto-, Ténor-, Baryton-saxophone) dans l’orchestre du «Nordharzer Städtebundtheater», dans les villes de Halberstadt et Quedlinburg (Saxe-Anhalt). Depuis 2000, il travaille comme flûtiste et saxophoniste dans divers orchestres et ensembles de musique de chambre d’Allemagne. Ilia Karadjov joue plusieurs instruments de la famille de flûte: piccolo, flûte, flûte alto et flûte de basse et aussi la flûte traversière baroque.

Avec son répertoire volumineux de musique baroque, classique, romantique, mais aussi avec la musique du 20e siècle et la musique contemporaine jusqu’au jazz, le flûtiste Ilia Karadjov jouait comme soliste et musicien de chambre avec succès en Europe, dans le proche Orient et en Asie. Ses programmes sont toujours très intéressants.

L’artiste célébrait des succès internationaux entre 2008 et 2016 en Palestine (territoires occupés) et à Jérusalem pendant divers festivals de musique où il avait des ateliers lui-même.

Un autre concert international suivait en juin 2011 à Sofia, en Bulgarie, dans le cadre du festival international „Semaine de musique de Sofia“ avec le programme „Mozart, un peu différent, de fameux airs d'opéras de Mozart pour deux flûtes“. En 2013 et 2016, Ilia Karadjov jouait dans autres concerts à Sofia avec la pianiste bulgare Vida Kalojanova.

En novembre 2011, le flûtiste donnait des concerts en Chine avec son programme «Le Jazz est partout», musique de Claude Bolling, Daniel Schnyder, Nicolai Kapustin, Michel Blavet et d’autres, accompagné par le pianiste Simon Schmid. En Chine, il a célébré un grand succès. Avec ce programme, les deux musiciens donnaient aussi plusieurs concerts en Allemagne, en France et à Venise.

A côté de ses activités artistiques, Ilia Karadjov enseignait et enseigne toujours la flûte, le saxophone, la clarinette et la flûte à bec dans divers conservatoires en Allemagne. En 2007, il était nommé professeur de musique de l’École de Musique de la ville de Norden (Basse-Saxe) pour enseigner la flûte, le saxophone (alto, ténor et baryton), la musique de chambre et le solfège.

Pendant deux années scolaires, de 2008 à 2010, la fondation de Barenboim-Said a chargé le musicien d’enseigner en Palestine (territoires occupés) la flûte et le saxophone à des enfants arabes doués et intéressés. En plus, il avait beaucoup de possibilités de donner aussi des concerts surtout en Palestine.

En meme temps, le musicien était aussi professeur de flûte dans le «Al Kamandjati Music Centre», à Ramallah, ville principale de la Palestine.

Le but des ces projets pédagogiques musicales de la fondation Barenboim-Said est d'activer la paix et la réconciliation dans le Proche Orient à travers la musique.















Il faisait des études dans les matières Musique et Musicologie. Il étudiait les instruments de flûte et saxophone dans sa ville natale à l’Université des Arts de Berlin.